Madagascar est connu pour son climat tropical, parfait pour passer des vacances de rêves en bord de mer. En optant pour le pays pour sa prochaine destination, un voyageur doit absolument tenir compte de quelques informations importantes autour de son séjour. À moins d’être en compagnie d’un guide, il lui faut bien entendu se renseigner sur la saison idéale pour y partir, mais surtout afin de mieux profiter de son escapade dans l’une de ces merveilleuses îles du Trapèze des Mascareignes.

Quand visiter Madagascar ?

Côté météo, le territoire malgache connait deux saisons bien distinctes. Il y a la période sèche s’étalant d’avril à octobre, et celle des pluies de novembre à mars. Si un touriste se demande de la meilleure saison pour voyager dans l’océan Indien, il peut ainsi se référer au climat de la Grande Île. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux savoir qu’il est toujours possible de s’envoler vers cette destination toute l’année. En revanche, il existe un moment précis où l’on profite de températures agréables et d’un temps relativement sec sur la majeure partie du pays. C’est notamment à la fin de l’été et au début de l’automne, soit entre juin et septembre.

Visiter Madagascar selon ses saisons

La saison des pluies, souvent marquée par des cyclones et touchant la plupart des régions, se situe de décembre à mars. En hiver, de juin à août, il faut s’attendre à un temps frais en altitude bien qu’il soit propice pour les détentes en bord de mer. On recommande particulièrement le nord de l’île Rouge si l’on souhaite axer son séjour sur des vacances à la plage. À préciser que cette période correspond parfaitement à l’été européen.

Le bon créneau pour voyager dans l’océan Indien à travers cette destination, c’est aussi le printemps et l’automne durant lesquels on assiste à un climat moins chaud et un temps plus ou moins sec. C’est par conséquent le meilleur moment pour ceux qui veulent parcourir les régions du Sud et de l’Ouest. Beaucoup décident par ailleurs de se lancer dans une escapade sur le territoire pendant ces saisons en choisissant d’effectuer une découverte grandeur nature au moyen des randonnées dans les Hautes Terres ou dans l’un de ses innombrables parcs naturels.

Climat de l’arche de Noé de l’océan Indien

Comme on pourrait le constater précédemment, le temps qu’il fait varie ainsi en fonction de la partie où le voyageur se trouve dans le pays. S’il décide de s’adapter à ces caprices climatiques toutefois, il pourra certainement profiter de son aventure. Dans ce sens, il saura qu’une visite du nord de l’île en mai lui permettra d’assister à des manifestations culturelles comme le festival Donia à Nosy-Be. Quant à août, c’est le moins propice pour admirer les baleines à bosse au niveau du chenal séparant l’île Sainte-Marie de Madagascar. Moment de convivialité et de réjouissance, le retournement des morts se déroule dans les hauts plateaux, en septembre. Bien que la côte est soit toujours arrosée, ses températures sont idéales et peuvent être différentes de celles des hautes terres, qui se caractérisent par leur fraîcheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *